Double-Mètre&Contre-Mètre au Festival d'Aurillac.

Ils ont joué leur création "Manipulations"

Ca y est, l'épreuve du feu est passée! Feux des regards des "passants-spectateurs" prêts à vous lâcher au moindre temps mort pour le groupe de rock ou la fanfare d'à côté hérissés de leur faisceau de décibels.  Double-Mètre&Contre-Mètre, toujours muets, eux, mais bien présents et expressifs, lachés dans la marée des 650 compagnies de passage ont su rendre les "spectateurs-butineurs" attentifs à leurs manipulations et à toutes celles que nous subissons...ou faisons subir. Trois représentations sous un magnifique soleil, en plein coeur de la ville historique. Un zeste de stress pour faire sa place, un public fort chaleureux au rendez-vous (pas moins de 160 personnes "fidélisées" à la dernière représentation!), une ambiance artistique recueillie et profonde malgré le tohu-bohu apparent, de quoi nous mettre en joie. Une expérience riche et bouleversante. Et que dire de la qualité de la plupart des spectacles que nous avons vu... qu'on se rassure, le spectacle vivant est bien... vivant!

 

Merci à tout ceux qui nous ont soutenu de près ou de loin... Mention spéciale à Yves pour son incroyable débrouillardise à la régie, à Marie-Claire pour son soutien logistique et ses attentions délicates de tous les instants, à Vincent, ange gardien du moment...

 

Merci à toutes celles et ceux qui, nous connaissant, ont revu notre spectacle et à celles et ceux qui l'ont découvert et nous ont encouragés.

 

Nous reviendrons à Aurillac!

 

 

Déambulation 3

FullSizeRender_4

P1030940

P1030935

samedi public 1

P1030964